BRASCO

En quelques mots...

Issu d’une fusion entre deux Brasseries en 1994, BRASCO (Brasseries du Congo) est un acteur incontournable du paysage industriel congolais. L'entreprise propose un large portefeuille de marques de boissons, avec une spécialité sur les bières et les boissons gazeuses.

L’activité de l’entreprise crée de l’emploi direct et indirect de manière significative et contribue ainsi au développement économique du pays. Plus de 1000 personnes se répartissent sur cing sites entre Brazzaville (une brasserie), Oyo (un centre de distribution), Pointe-Noire (une brasserie et un centre Logistique) et Dolisie (un centre de distribution).

Son actionnariat international, 50% CFAO et 50% Heineken, illustre la modernité d’une entreprise du 21ème siècle : une société fortement ancrée au Congo et qui respecte les standards locaux et internationaux en matière de management de la Qualité.

BRASCO embouteille et distribue localement 15 marques différentes de boissons. A chaque consommateur sa préférence

- Huit marques de bière : Primus, Ngok’, Mützig, Heineken, Guinness, Turbo King, Desperados et Amstel.

- Sept marques de boisson gazeuse : Coca-Cola, Coca Cola Zéro, Fanta (Orange, Grenadine, et Passion), Sprite, Schweppes (Tonic et Soda), Pulp’ (Orange) et Royal Club.

BRASCO bénéficie d’un « capital de notoriété » élevé. Au Congo, elle est reconnue comme l’une des entreprises les plus actives du marché (18% de taux de confiance en spontané, soit le taux le plus élevé de toutes les entreprises locales citées). Elle est aussi celle qui inspire le plus confiance, avec 30% de remontée positive (sondage RMS – décembre 2009).

 

Historique

  • 1952 : La première brasserie au Congo a été créé à Mpila, à Brazzaville.
  • 1962 : Fondation de la société S.C.B.K. (Société Congolaise des Brasseries Kronenbourg), issue de CFAO (alors agent général de Kronenbourg en Afrique) et Kronenbourg à Pointe- Noire.
  • 1968 : L'entreprise se transforme en société par action et adopte un nouveau nom, la Brasserie de Brazzaville S.A. (deux actionnaires, le groupe belge Bruxelles Lambert et la firme hollandaise Heineken).
  • 1984 : Heineken devient l'unique propriétaire de la brasserie de Brazzaville.
  • 1994 : Fusion entre les deux brasseries de Brazzaville et de Pointe-Noire, ce qui donne naissance aux Brasseries du Congo (BRASCO), avec un actionnariat à 50/50 entre CFAO et Heineken.
  • 1996 : BRASCO absorbe la SPB (Société Ponténégrine de Boissons).
  • 2009 : Création d'une 3ème ligne de production à Brazzaville permettant une croissance de 35%.
  • 2010 : Nouveau logo BRASCO et ouverture d'une nouvelle ligne à Pointe-Noire augmentant les capacités de production de 50%.
  • 2011: Nouvelle salle de brassage à Pointe-Noire.
  • 2012 : Transfert de la ligne de la Limonaderie vers la brasserie de Pointe-Noire et conversion du site en Centre Logistique
  • 2013 : Construction de la première ligne PET de BRASCO à Brazzaville
  • 2013 : Ouverture du Centre de Distribution de Dolisie
  • 2014 : Ouverture du Centre de Distribution de Oyo

 

Le logo

 

Logo des Brasseries du Congo (BRASCO)Modifié en 2009, le logo donne une large place au nom de la société et renforce son identité congolaise. Il est le socle de l’identité de l’entreprise. Deux symboles clés imagent la recherche constante de perfection et d’innovation de la compagnie :

 

- Les deux courbes qui convergent vers l’étoile reflètent l’ambition, le dynamisme, le progrès, le positivisme et l’esprit de collaboration de BRASCO ;

- L’étoile quant à elle représente à la fois la recherche de l’excellence, l’ambition de l’entreprise et reprend également le symbole de la marque phare du groupe, Primus.

 

Mis ensemble, ces symboles donnent une image moderne, sérieuse, professionnelle, dynamique, pleine d’énergie. Cette nouvelle identité est faite pour durer et reflète les valeurs et l’éthique morale de BRASCO.

 

 

© 2016 | BRASCO. Tous droits réservés.